Accueil

Bretagne-Ecologie. Texte d'Orientation politique.

Communiqués association
16 avr 2016 - 07:58

L'écologie politique traverse une grave crise interne au moment même où les faits d’actualité prouvent un peu plus chaque jour la pertinence des analyses et propositions entamées depuis plus de 30 ans par les écologistes.
Le paradoxe est tel que nul ne ménage ses efforts à Droite comme à Gauche pour être plus écolo que son voisin tout au moins dans le discours. Dans les faits, la Droite et désormais la Gauche défendent un système économique prédateur de la nature comme des êtres humains, laissant peu de chance aux plus fragiles tout en compromettant l'avenir des générations futures. L'espace politique où entendait continuer à agir Bretagne-Ecologie en tant que partenaire dans une majorité de Gauche s'est rétréci au point de fondre définitivement. Le dernier coup porté par JYLD à l'occasion des dernières élections régionales et qui a vu la « liquidation totale » des écologistes par un coup de menton abusif du « Ministre Président de Région » n'est que l'avant goût (le galop d'essai) du projet des patrons du PS. Ils lorgnent vers la droite pour obtenir des majorités plutôt que vers les écolos , véritable menace de leurs intérêts qu'ils partagent clairement avec les nucléocrates, marchands de canon et princes dictateurs. Dans ce contexte où la Gauche au gouvernement n'a plus de scrupule ni sur la spéculation, ni sur les atteintes aux droits de l'homme, ni sur les libertés ; si on y ajoute l'attitude insupportable vis-à-vis des réfugiés et l’absence totale d'état d'âme dans les relations aux dictateurs, notre espace politique est désormais en dehors du terrain de la classe politique traditionnelle à l’œuvre via les mandats électifs.. Même si nous devons garder des relations avec certains élus pour continuer à agir.

Nous sommes ancrés sur les valeurs fondamentales de l'écologie : celle qui se base sur les valeurs de dignité et de solidarité des êtres humains et de respect des équilibres écologiques sans oublier le droit à la justice et la paix pour tous les peuples : du Nord au Sud, de l'Est à l'Ouest de la planète.

L'ancrage territorial est un de nos piliers. L'écologie ne peut -être que fédéraliste. Les régions, les territoires locaux, sont les espaces par excellence pour agir et tisser des liens avec les mouvements sociaux et les mobilisations : la lutte contre le modèle agricole productiviste, la Centrale au gaz de Landivisiau, les centrales nucléaires, l' enfouissement des déchets nucléaires, les lignes THT, l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, les délocalisations d'entreprises, les fermetures de services publics, le combat pour défendre les entreprises d’économie sociale et solidaire. Aujourd'hui, les actions menées traduisent concrètement les modèles alternatifs en capacité de...

Pages

Startup Growth Lite is a free theme, contributed to the Drupal Community by More than Themes.