Accueil

DEPARTEMENTALES Juin 2021

Communiqués association
23 juin 2021 - 15:13

Canton de Melesse :

Après leur belle performance du 1er tour, Clémence Morinière et Mathieu Fremeaux repartent en campagne pour le second tour.

https://www.youtube.com/watch?v=zl9F_T6U4rE

 

Pétition | Je dis stop aux marées vertes

Communiqués association
18 mai 2021 - 14:37

Eau & Rivières de Bretagne lance une campagne sur les algues vertes pour alerter les pouvoirs publics et mobiliser les Bretons.

Première action : une pétition déjà relayée par des personnalités (Alan Stivell,  Inès Léraud, Fabrice Nicolino, Nono...),  des associations nationales régionales et locales des scientifiques, des agriculteurs, des représentants des métiers de la mer...

A vous de signer et de partager !

Appel pour une Bretagne d'Avenir

Communiqués association
24 fév 2021 - 19:32
Bretagne écologie

 

Le paysage pourrait paraître triste. Une crise sanitaire sans précédent, qui renforce les solitudes et accable la jeunesse. Un “modèle” agricole à bout de souffle, qui use les terres comme les femmes et les hommes qui en dépendent. Et à l’horizon, la crise économique et le dérèglement climatique.

Faisons de cette situation contrainte un nouveau point de départ ! Nous avons l’opportunité de construire ensemble et maintenant une Bretagne qui nous ressemble : une Bretagne écologique, autonome et solidaire, une Bretagne d’Avenir.

Nous voulons vivre bien, là où nous sommes. Nous voulons créer des emplois et de la vie dans tous les pays de Bretagne. Nous voulons voir s’épanouir les campagnes et les villes, les îles, les bords de mer et l’intérieur des terres.

Nous voulons vivre ensemble, femmes et hommes de Bretagne, dans le respect et l’égalité. Nous voulons renforcer la solidarité entre nous, et retrouver notre lien, aujourd’hui fragilisé, avec le vivant...

Bretagne : une terre sacrifiée : quand la vérité dérange

Communiqués association
24 nov 2020 - 14:16

Le documentaire de Aude Rouaux et Marie Garreau de Labarre diffusé sur France 5 est de ceux qui marqueront la mémoire de notre région.

Nous aimons la Bretagne pour sa nature, sa culture, ses habitants, son histoire avec son lot de combats gagnés. Aimer la Bretagne, c’est aussi souffrir de constater sa perte progressive de biodiversité, de qualité des eaux, des sols, de l’air.

On a pu entendre des responsables politiques bretons bien connus dire publiquement « la Bretagne est malade mais elle se soigne ». Certes, elle se soigne mais à quel prix et avec un diagnostic final pour le moins critique. A ce constat d’échec, une raison simple : on ne peut soigner dans l’objectif de guérir que si on s’attaque aux causes de la maladie.

C’est avec beaucoup de justesse que le documentaire dont on parle dresse l’état des lieux et le besoin urgent d’en sortir pour les Bretonnes et les Bretons comme pour la terre qui les fait vivre.

Les réactions de certains élus n’ont pas manqué.

Gilles Pennelle reste fidèle à ses amalgames qui ouvrent le chemin de l’obscurantisme dont on connaît l’issu destructrice. Quant à Marc le Fur, il ne peut pas ignorer que si la Bretagne est sortie des procédures européennes de bassins contentieux, ce n’est pas parce qu’elle a respecté les directives qui s’imposaient mais parce qu’elle a obtenu des dérogations.

Quant à dire que le reportage est à charge contre la Bretagne et ses habitants, c’est se réfugier dans le compassionnel pour échapper à ses responsabilités : celle que devrait saisir tout parlementaire qui se respecte, à savoir légiférer pour accompagner par des mesures concrètes les agriculteurs à sortir d’un modèle destructeur et prédateur. C’est le seul choix...

Les écologistes et régionalistes breton.ne.s soutiennent Pierre Larrouturou

Communiqués association
10 nov 2020 - 16:50

Les écologistes et régionalistes breton.ne.s soutiennent Pierre Larrouturou dans sa grève de la faim pour que le Président Macron cesse de s'opposer à la Taxe sur les Transactions Financières

Le Parlement européen a voté à 70% une Taxe sur les Transactions Financières pour abonder un véritable budget européen. Ce vote incarne la volonté européenne d'accompagner massivement les collectivités, les entreprises et les particuliers dans leurs politiques et leurs initiatives de lutte contre le réchauffement climatique. La proposition législative est prête. Avec une taxe de seulement 0,1 % sur les actions et de 0,01 % sur les produits dérivés et les obligations, le budget européen recueillera 50 milliards d'euros supplémentaires chaque année. Pour la Bretagne comme pour toutes les autres régions européennes, cette capacité budgétaire supplémentaire ouvre la possibilité d'investir résolument dans nos filières d'avenir, de la construction bio-sourcée aux énergies renouvelables, tout en s'engageant plus fortement sur la voie de la transformation de notre modèle agricole et du renforcement de l'autonomie alimentaire de nos villes et communes rurales.

 

Or voici qu'à...

Pages

Startup Growth Lite is a free theme, contributed to the Drupal Community by More than Themes.